Messe d’action de grâce des prêtres de la promotion Saint Paul au philosophat de Djimè

Le 21 février 2017 a été pour les prêtres de la promotion Saint Paul l’occasion favorable pour célébrer ensemble l’eucharistie en signe de reconnaissance au Seigneur et aux différents agents de son œuvre pour la formation reçue dans les murs de Djimè. D’octobre 2009 à juin 2011, tous ces jeunes prêtres ont en effet bénéficié de l’encadrement et du soutien de toute la communauté éducative du séminaire de Djimè. Nombre d’entre eux ont non seulement connu l’institution en tant que philosophat mais aussi en tant que petit séminaire.

Leur messe d’action de grâce de ce 21 février a été présidée par le Père Juventus AMOUZOUNVI et concélébrée par ses confrères promotionnaires et les formateurs du séminaire. La prédication assurée par le Père Mérimé YOKOSSI a porté sur la méditation de la croix comme une étape inéluctable dans la marche vers Dieu qui appelle. Si la croix nous fait éprouver de la peine, elle finit cependant par façonner et aider à saisir le bien fondé du service rendu avec humilité pour la gloire de Dieu. Et c’est bien cela que requiert le sacerdoce. Le Père Albert OGOUGBE, le vice-recteur, dans son adresse aux prêtres de la promotion Saint Paul insistera sur le sens que doit recouvrer leur action de grâce : « Un merci sur le socle du défi de la reconnaissance et de la cohérence sans jamais succomber à la tentation de faire reposer son sacerdoce sur l’alimentaire et le numéraire ».

                                                                                                                      Isaac DAKO, philo III.